Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les miniatures de Liz

Des vitrines miniatures qui racontent la vie dans le monde rural avant la première guerre mondiale

Les escaliers dans la maison provençale

Publié le 26 Mai 2016 par Elisabeth Lapierre

Dans la mesure où la maison provençale est représentée de la cave au grenier, il fallait penser aux escaliers: il y en a quatre!

Les deux premiers sont des escaliers un quart tournant. Celui qui mène de la cave à l'atelier est "en pierre". Celui qui monte à la cuisine est recouvert de carreaux.

Leur structure est en contreplaqué de récupération ( cagette). Le premier est recouvert d'enduit de parement, "travaillé" pour donner l'impression des pierres.

Le second est recouvert de "carreaux" en carton léger ( boite de biscottes), puis peint, verni avant de faire les joints, et salis.

Les escaliers dans la maison provençaleLes escaliers dans la maison provençale

Les deux escaliers suivants, qui mènent de la cuisine à la chambre, puis de la chambre au grenier sont "deux quarts tournant". Ils sont également en contreplaqué recouvert de tomettes découpées dans le même type de carton.

Les escaliers dans la maison provençale

Pas facile de découper des tomettes hexagonales et régulières. Et long, très long.

Les photos suivantes illustrent la méthode employée:

Sur l'envers de la boite de biscottes, je suis partie de parallèles distantes de la moitié de la hauteur de mes tomettes, sur toute la surface. Une autre série de droites parallèles à 120° de la première série. Normalement, la troisième série de parallèles se dessine en reliant les points entre eux.

On découpe les tomettes rangée par rangée, et pour gagner du temps, on procède comme indiqué sur les photos.

Ne vous faites aucune illusion: cela prend du temps...

Les escaliers dans la maison provençaleLes escaliers dans la maison provençale
Les escaliers dans la maison provençaleLes escaliers dans la maison provençale

Reste ensuite à les coller, une à une, sur les marches et contremarche de l'escalier, avec de la colle à bois. Comme dans un "vrai" escalier, il y aura des découpes à faire...

Les escaliers dans la maison provençaleLes escaliers dans la maison provençale

Reste la mise en couleur... Une première couche de rouge, uniforme, au pinceau. J'ai utilisé un mélange de magenta et d'ocre.

Il faut ensuite leur donner un aspect "dépareillé". Nous sommes à une époque où ces tomettes ne sont pas encore fabriquée en usine, en grande séries. Leur coloris peut donc changer légèrement d'une pièce à l'autre. 

J'ai mis, sur ma palette, du carmin, du magenta, de l'ocre, et au doigt, j'en ai étalé sur les tomettes, de manière aléatoire, jusqu'à ce que je sois satisfaire du résultat.

J'ai ensuite passé une couche de vernis mat, pour protéger la couleur, et j'ai utilisé, pour faire les joints, le même joint de carrelage que l'on utiliserait sur un "vrai carrelage", avec la même méthode.

Enfin, toujours au doigt, j'ai sali mon escalier avec différentes couleurs: ombre brûlée, bronze, gris. Je passe la couleur, et j'essuie avec un chiffon.

 

Les escaliers dans la maison provençaleLes escaliers dans la maison provençale

Bien entendu, la méthode est la même pour l'escalier qui mène de l'atelier à la cuisine, si ce n'est que les carreaux sont carrés, ce qui est plus rapide à découper que des tomettes. 

Mais j'ai eu l'impression d'avoir mis autant de temps à carreler ces escaliers miniatures que j'en aurais mis à en faire des vrais. J'ai simplement trouvé ça beaucoup plus amusant. Allez savoir pourquoi?

Les escaliers dans la maison provençale
Commenter cet article