Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les miniatures de Liz

Des vitrines miniatures qui racontent la vie dans le monde rural avant la première guerre mondiale

Une ferme en Auvergne: 2

Publié le 27 Novembre 2015 par Elisabeth Lapierre

Mur droit de la vitrine
Mur droit de la vitrine

Les meubles sont construits. Les lits wagons, trois lits en enfilade qui occuperont un mur entier de la pièce, la table coffre qui sera au milieu avec ses deux bancs, la fontaine lavabo sur son support, l'armoire où se range la vaisselle, les banc-coffres qui permettaient de monter dans les lits clos et ou l'on rangeait le linge, le guéridon de la dentellière et ses deux chaises, le fauteuil de la grand-mère, le banc coffre du grand père.

En les plaçant sur une table, cela me permet de déterminer la place dont j'ai besoin, et donc la taille de la boite à construire.

La boite faite, il faut s'attaquer à la cheminée, le "cantou" et à la souillarde. Et surtout, il faut s'occuper des murs. Ils sont en pierre.

Pour les murs, je vais utiliser de l'enduit de parement et y dessiner les pierres, une à une, quand il commence à tirer:

Une ferme en Auvergne: 2

Le coin droit de la pièce contiendra la souillarde qui a fait l'objet d'une construction à part, elle aussi recouverte de "pierres".

A gauche de la souillarde, la grande cheminée, le "cantou", qui fait dans la réalité près de 4 mètres de large!

Les pierres ont été faites de la même manière que pour les murs, mais les teintes sont très sombres, comme peut l'être le fond d'une cheminée recouvert de suie.

Notez les cavités dans lesquelles étaient placés divers pots.

Entre la cheminée et la souillarde, "l'armoire de pierre".

Une ferme en Auvergne: 2

Maintenant, il faut donner un peu de couleurs à ces pierres. Une première couche de noir très délavé. Laisser sécher. Une deuxième couche un peu plus soutenue. Laisser sécher. Et puis un peu de gris, ici et là. Puis du marron; Puis encore du gris. Jusqu'à ce que j'ai l'impression d'un mur de pierre. Ajouter un plancher, avec du bois de récupération, coupé en morceaux de largeurs et longueurs irrégulière.

Rajouter une porte et une fenêtre... Et voilà!

Commenter cet article

sabine 27/11/2015 22:31

trop mignon mais quel travail! des amies sont intéressées, puis-je leur donner votre contact? merci

Elisabeth Lapierre 28/11/2015 09:28

Merci de vos encoutagements.
Oui, bien sur. D'ailleurs, je suis en train de créer un atelier miniature, qui commencera en janvier. Deux scéances par mois, une le samedi, l'autre le mercredi. Celle du samedi à Saint Savinien, l'autre, je ne sais pas encore où.
A bientôt

Liz